Coup de coeur pour « Vivre ensemble à l’école »

capture-decran-2017-02-09-a-15-49-38J’ai reçu des éditions Bordas le manuel Vivre ensemble à l’école. Destiné au CM, il peut à mon avis servir de base de départ pour tous les cycles, tant il propose des documents et des situations de discussions de qualité.

La manuel est construit autour des nouveaux programmes d’ECM (la sensibilité, le droit et la règle, le jugement et l’engagement) avec un découpage dans chacun de ces quatre domaines en chapitres (« promouvoir l’égalité entre filles et garçons », « s’engager dans un projet collectif », « lutter contre le harcèlement », etc.). Déjà, une bonne base de départ quand on veut réellement formaliser cet enseignement.

Ensuite, chaque chapitre propose une observation de documents qui sera le point de départ de la discussion:

  • une histoire vraie;
  • le point de vue d’un auteur (extrait d’une oeuvre de littérature de jeunesse);
  • des extraits de textes plus officiels;
  • le point de vue d’un artiste (une oeuvre d’art relative au sujet);
  • un petit glossaire reprenant les mots et notions essentiels.capture-decran-2017-02-09-a-15-58-41

En prenant l’exemple de « Reconnaître le juste et l’injuste », dans le domaine « Le jugement », question ô combien délicate et discutable pour les élèves, nous sommes  confrontés à deux histoires: celle d’Elia, une petite fille privée de tablette pour y avoir joué tard le soir sans autorisation, et celle d’Anna à cause de laquelle toute la famille est privée de ski parce qu’elle est trop malade en voiture. Ces deux histoires déjà, sont de vrais déclencheurs de discussions sur le thème pour lequel les élèves devront pouvoir soulever des arguments et débattre. Puis vient l’histoire d’une erreur judiciaire, celle de Marc Machin, jugé coupable de meurtre et finalement réhabilité. L’occasion d’évoquer avec les élèves le système judiciaire français, le fait que la justice est exercée par l’Etat au nom du peuple, mais qu’elle peut être contestée.

capture-decran-2017-02-10-a-11-33-32

Ensuite, on pourra s’arrêter sur la lecture de la fable de la Fontaine « Les animaux malades de la peste » pour une rapide étude de texte, mais surtout de la morale de l’histoire en lien avec le sujet.

Les deux pages suivantes nous donnent l’occasion d’évoquer d’autres grandes erreurs judiciaires, celle qui a condamné Galilée pour avoir défendu les idées, pourtant justes, de Copernic au XVIIe siècle et celle qui avait mené Bruno Giordano sur le bûcher  pour avoir tenté de montrer la même chose.

Enfin, un éclairage officiel sur la place de la justice en France (« Nul ne peut se faire justice soi-même ») et une illustration artistique de la question (ici, une allégorie de la justice).

J’aime beaucoup l’idée d’aborder une question aussi vaste et compliquée que le juste et l’injuste par une situation très proche des élèves et d’élargir ensuite à l’approche quasi-philosophique, mais guidée et encadrée par des textes et des situations très générales. S’interroger, se questionner, se faire sa propre opinion et commencer à accepter celle des autres, c’est pour moi l’essence même de l’enseignement moral et civique tout en ayant des notions théoriques qui guident la réflexion de l’élève.

Bref, un vrai coup de coeur pour ce manuel que je vous encourage à feuilleter sur le site de l’éditeur. Le guide pédagogique est également téléchargeable en PDF.

Enregistrer

Comment présenter un livre à la classe

Présenter un livre à la classePetite fiche méthodo pour des élèves de CM: comment présenter un livre à la classe.

Mes élèves doivent choisir un livre, à piocher dans la bibliothèque et le présenter à la classe. Je leur donne donc cette petite fiche pour les aider à structurer leur présentation orale et leur éviter de se noyer dans d’interminables résumés.

Comment présenter un livre à la classe    (version PDF)

Comment présenter un livre à la classe (version modifiable word)

L’Etat, la région, le département, la commune

Je fais le choix de proposer certains de mes documents  en format .odt pour que vous puissiez les modifier ou ne prendre que ce qui vous intéresse…

Ici, une leçon à compléter sur l’étagement etat-région-département-commune. A adapter selon vos besoins

France, région, departement, commune