S’entraîner à écrire son prénom

S'entraîner à écrire son prénomOups… Je republie cet article qui a bugué… Donc, voici une petite fiche pour s’entraîner à écrire son prénom.

Le principe: on place la fiche dans une pochette transparente et on s’entraîne au feutre d’ardoise fin. On peut commencer avec le doigt, sur le plus gros modèle.

Le document est en version modifiable, évidemment (format power point) et la police utilisée est Curselinea que vous pourrez trouver ici.

Super héros, toujours….

Comment être un super hérosDans la série des petits super-héros à l’école, voici un support que j’avais trouvé sur le toujours génial Pinterest, mais en anglais non modifiable. J’ai donc refait en français, ce petit « mode d’emploi » pour être un super héros. Le document est un PDF de deux pages, version paysage, à découper et à assembler pour avoir une affiche format A3.

Ca peut faire office de règles de classe, ou les compléter puisque l’affiche va plus loin que les simples règles de vie de la classe.

Personnellement je vais l’utiliser en complément de mes 4 règles de vie (voir le kit « super héros ») et l’afficher à un endroit où elle sera vue tout le temps (sur la porte, peut-être), à voir…

La rentrée des super héros

updatePetite mise à jour avec les versions modifiables des documents + le calendrier mural + l’affiche « Comment devenir un super héros »!

Voici donc divers outils d’affichage sur le thème des super-héros du CP. Tout le monde accroche, surtout avec les images très mignonnes de Scrapping Doodles. Attention, les documents sont souvent lourds (plusieurs Mo)… Les versions modifiables s’ouvrent via un lien qui apparaît dans une nouvelle fenêtre.

Voici donc un nouveau pack avec:

  • Le calendrier mural:

Calendrier mural

J’avais pour habitude d’utiliser le calendrier de Bout de Gomme que je trouve très joli, très graphique et très bien fait! J’aime beaucoup cette idée de calendrier vertical qui en plus, laisse la possibilité d’écrire des choses à côté de chaque jour (sortie, anniversaire, piscine, etc.). Comme je voulais coller au thème des super héros, j’ai gardé l’idée du calendrier vertical (donc, il faut couper et assembler les deux parties) et j’ai ajouté des petits super héros « multi-culturels » à chaque page.

Personnellement j’affiche tout en début d’année au dessus de mon tableau calendrier, mais je descends chaque feuille de mois au fur et à mesure. Et quand un mois est terminé, je le remets dans la « frise ». Mais on peut choisir de les sortir au fur et à mesure…

  • La date:

Etiquettes pour la dateSupport date

Pareil que pour le calendrier mural: j’ai été une fervente utilisatrice du « Petit train des jours » de Bout de Gomme. Chaque matin, les élèves changeaient la date (jour, quantième) en autonomie. Et pareil encore que pour le calendrier mural, j’ai voulu coller au thème super héros. J’ai vu des tas de choses made in US sur Pinterest, mais ça fait quand même un peu mal aux yeux parfois…😉

Donc, j’ai fabriqué ma propre version, un peu plus sobre, en gardant les couleurs des mois (bleu=hiver, vert=printemps, jaune=été, rouge=automne).

Il faut tout plastifier, découper,mettre dans une boîte ou patafixer dans un coin… Attention: c’est à imprimer en 2 par page, sinon, c’est énorme!

Voilà ce que ça donne (le tout à patafixer sur le support ci-dessus):

Exemple date      Exemple date 2

 

  • Le clip chart du comportement:Capture d’écran 2015-08-07 à 20.11.28

Clip chart comportement Avec 5 étapes, du « bravo » au « mauvaise journée ». Une pince à linge par élève: j’avais imprimé des étiquettes aux couleurs des super héros que j’avais collés sur des pinces à linge avec du scotch double face, mais on peut se contenter d’écrire le prénom au feutre sur une pince à linge (version modifiable ici).

Le principe: tout le monde commence dans le « Bravo » chaque matin et peut changer de case Comportement en classequand les règles ne sont pas respectées. Inversement, quand l’élève fait un effort, on remonte!
On fait le bilan chaque soir, sur la fiche de comportement, collée dans le cahier de liaison (version modifiable ici): l’étoile est coloriée de la couleur du jour.

Voir également l’article sur les clip charts pour plus d’explications

 

  • Un  tableau « cantine, étude, garderie »

Capture d’écran 2015-08-08 à 14.41.50Même principe que pour le clip chart du comportement. Je prépare des pinces à linge avec les prénoms des enfants et je clippe les pinces sur chaque fiche plastifiée et accrochée derrière mon bureau. J’ai en un coup d’oeil qui mange à la cantine, qui va à la garderie ou à l’étude. L’année dernière, j’écrivais même pour les « réguliers » de la cantine ou de l’étude ou autre, les jours de la semaine sur la pince. Par exemple: « Nora- LMJV » ou « Simon: MV ». Evidemment, il faut prévoir le stock de pinces à linges! Version modifiable ici.

  • Le tableau des responsabilités:

Tableau des responsabilités

Format classique avec les étiquettes prénoms « super héros » et « super héroines » (version modifiable ici) à personnaliser.

Clic sur l’image de gauche pour une version un peu allégée en couleur, et ici pour la version « bleu-jaune-rouge ». Versions modifiables ici et là.

  • Les règles de vie:

Règles de vie super hérosQuatre règles simples de base, en ce qui me concerne, c’est déjà très suffisant pour des élèves de CP. Dans l’idée anglo-saxonne du « Ici, je… », qui marque bien l’entrée dans la classe, un endroit où l’on est présent pour travailler, apprendre, respecter, etc.

J’aimais beaucoup cette police, mais elle a un gros défaut: ni apostrophe, ni accents! Donc, j’ai ajouté au feutre noir ce qui manquait, après impression…

Version modifiable ici.

Voir également l’article sur les règles de vie pour plus d’explications.

 

  • Les étiquettes « super-héros »

Etiquette super hérosEtiquette super héros Redessiné avec mes petites mimines sur le modèle de documents US, plusieurs modèles de super héros et super héroines, que  je donne le jour de la rentrée. Les élèves doivent colorier leur super héros, personnage et fond (avec force étoiles, bang, pshiiit et autres!) et reconstituer dans le cadre dessous, leur prénom avec les lettres fournies dans le document (ciseaux-colle, ça donne une bonne idée le premier jour du CP…). Le cadre est prévu pour des prénoms de 9 ou 10 lettres maxi. A adapter, sinon! Colorié au crayon à papier, ça permet de plastifier ensuite pour le garder toute l’année.

 

 

  • Les étiquettes prénom

Etiquette super hérosA personnaliser et à plastifier: je mets le prénom en capitales et en script. Cette étiquette sert le premier jour: je les patafixe sur la porte, ils prennent leur étiquette et la collent sur leur table. Et d’une, je repère immédiatement ceux qui hésitent ou ceux qui connaissent tous les prénoms, et, de deux,  j’apprends rapidement les prénoms de mes élèves. Ensuite, elle m’a servie d’étiquette de portemanteau, le reste de l’année.

 

  • La petite liste des prénoms pour le travail du premier ou du deuxième jour

Capture d’écran 2015-08-08 à 14.36.09La classique liste des prénoms de la classe (en version modifiable), modèle « super héros ». La consigne est simple, à vous de l’adapter, mais elle sera du genre: colorie ton super héros en vert (vérification immédiate). Colorie les super héros des prénoms de tes copains en jaune (vérification immédiate). Ils ont ensuite le droit d’utiliser toutes les autres couleurs pour colorier les autres super héros.

 

 

 

Chez les cybercollègues:

Un chouette système pour le comportement des super héros chez Mais que fait la maîtresse . J’adore ses fiches individuelles!

Un autre système avec de très belles étiquettes chez Madame Marie Julie

Les polices utilisées dans mes documents modifiables:

Capture d’écran 2015-08-08 à 11.03.49 austie_bost_chunky_description sf_comic_script

Un alphabet à afficher

Alpahabet mural majuscules  Un alphabet à afficherCa faisait longtemps que je cherchais un alphabet à afficher qui soit lisible (de loin), joli, et utile! J’ai beaucoup aimé celui de Crevette, et je m’en suis très largement inspirée pour le mien.

Je l’ai testé toute cette année et, de fait, les élèves s’y réfèrent beaucoup: il est grand, visible, coloré et les voyelles sont différenciées des consonnes.

En cours d’année, j’ai ajouté les majuscules.

Dans ma classe, il est taille A4, ça fait beaucoup de feuilles à accrocher, ça prend toute la longueur d’un mur, mais c’est ce que je voulais. Rien n’empêche de l’imprimer en plus petit (deux par page, par exemple).

L’art est dans la rue

Keith HaringIl existe plein d’activités autour des oeuvres de Keith Haring et son histoire est belle à raconter aux enfants. Au cycle 2, nous travaillons essentiellement sur cette histoire d’artiste de rue, de ses graffitis devenus des chefs-d’oeuvres (voir le dossier pédagogique préparé par le Musée d’art contemporain de Lyon).

Après la découverte commentée d’un diaporama (qui provient d’un blog mais je ne sais plus d’où!), on peut envisager de travailler sur les silhouettes (voir le site des éditions Accès), sur les couleurs (primaires, complémentaires), sur les multiples signes graphiques et  présents chez Haring et travailler sur la fresque… Bref, des idées, vous en trouverez partout. Simples, faciles à mettre en oeuvre et toujours du plus bel effet!

Explorer l’oeuvre d’Haring est aussi l’occasion de faire découvrir aux élèves les magnifiques oeuvres de Bansky, un véritable artiste, fan de happening, artiste extrêmement contemporain dans sa façon d’être et de faire (http://www.banksy-art.com/). Les élèves adorent ses oeuvres, parce qu’elles font très souvent appel à un imaginaire enfantin. Capture d’écran 2016-04-20 à 17.17.02

Vous trouverez ici un diaporama qui présente quelques-une des oeuvres de Bansky, avec un petit clin d’oeil à Keith Haring. Et pourquoi pas faire travailler les élèves sur des silhouettes en ombres chinoises et en situation…

 

 

Le genre: apprendre à utiliser les mots outils

Capture d’écran 2016-01-17 à 15.05.49Mots outilsEt voici deux petites fiches multi-tâches! On apprend à utiliser les mots outils le, la, les (fiche 1) , un, une ou des (fiche 2). On s’entraîne à les écrire et en même temps, un peu de lecture pour lire les mots. Pas de « Maîtreeeeesse! C’est quoi çaaaa? », puisque tous les mots sont décodables à cette période de l’année (en tout cas, chez moi!).

Et les voilà même en version modifiable si vous voulez continuer le travail et me l’envoyer!😉

Utiliser les mots outils 1

Utiliser les mots outils 2

Calcul: le passage par la dizaine

Calcul en s'aidant de 10Trois petites fiches pour s’entraîner au calcul dont le résultat est supérieur à 10. Je me suis inspirée du travail  du blog « Dans ma trousse il y a  » pour essayer de rendre plus clairs dans l’esprit de mes élèves ces calculs.

On ne peut plus compter sur ses doigts (dans tous les sens du terme), il est donc important de bien mentaliser les quantités pour arriver à passer par la dizaine. Par exemple: 6+5, c’est deux paquet de cinq, donc, une dizaine et une unité. A partir de la deuxième fiche, on demande à l’élève d’écrire seul l’addition, d’après les quantités observées.

Avant de lancer ce travail, il faut beaucoup de manipulation à l’oral (ardoise, tableau, etc.) avec et sans jetons ou cubes.

 

Les nombres de 10 à 20: s’entraîner

Les nombres de 10 à 20 CPDeux petites fiches, esprit Picbille, pour s’entraîner à reconnaître les nombres de 10 à 20, en comptant, comme dans Picbille: 15, c’est 10 + 5.

On s’entraîne donc à repérer rapidement les quantités (boîtes de Picbille dans la première partie, et groupes de 5 et groupes et 10 pour la deuxième fiche) et à associer les quantités supérieures à 10 avec leur écriture chiffrée.

 

En couleurs

IMG_3571IMG_3572IMG_3573Depuis le début de l’année, nous travaillons avec les CP sur les couleurs. Couleurs chaudes et couleurs froides (voir ici), couleurs primaires (voir là) et les mélanges de couleurs. C’est en flânant sur Pinterest que j’ai trouvé cette idée.

Après une première séance de patouille libre sur le mélange des couleurs (consigne: avec du bleu, du jaune et du magenta, vous devez « fabriquer » trois nouvelles couleurs: du vert, du violet et du orange), on peut attaquer ce travail. Sur une feuille blanche, on part de deux couleurs primaires qui vont venir se rencontrer. Bleu et jaune, par exemple: on commence à peindre un côté de la feuille en bleu jusqu’au milieu. Puis, l’autre côté en jaune, jusqu’au milieu également. Et là, on peinturlure: le jaune grimpe sur le bleu pour devenir tout vert😉.

On fait faire cette feuille en deux exemplaires pour pouvoir, après séchage, couper une forme dans l’une des deux feuilles. On donne un gabarit aux enfants (CD, rectangle ou carré en carton), ils tracent au crayon à papier au dos de la feuille, ils découpent et, enfin, ils collent sur la feuille n°1 en veillant bien à ce que les couleurs soient inversées.

Ca rend bien, c’est très joli et c’est une autre façon d’aborder le mélange des couleurs. Comme d’habitude, je fais toujours un modèle avant pour qu’ils aient une idée d’où ils doivent aller…